Bienvenue aux Nations Unies

Les femmes dans le maintien de la paix

 

Au fur et à mesure que le maintien de la paix évolue pour refléter les populations que nous servons, les femmes font de plus en plus partie de la famille du maintien de la paix et rendent les opérations plus efficaces. 

Les femmes sont impliquées dans tous les domaines, que ce soit dans les forces de police, dans les activités militaires ou auprès des civils, et elles ont eu un impact positif sur les environnements de maintien de la paix, notamment en soutenant le rôle des femmes dans la construction de la paix et la protection des droits des femmes.

Dans tous les domaines du maintien de la paix, les femmes casques bleus ont prouvé qu’elles peuvent jouer les mêmes rôles, selon les mêmes normes et dans les mêmes conditions difficiles, que leurs homologues masculins. C’est un impératif opérationnel que de recruter et de conserver des femmes casques bleus.

En 1993, les femmes représentaient 1 % du personnel en uniforme déployé. En 2019, sur environ 95 000 soldats de la paix, les femmes représentent 4,7 % du personnel militaire et 10,8 % du personnel de police dans les missions de l’ONU du maintien de la paix. Tandis que l’ONU encourage et milite pour le déploiement des femmes dans des fonctions en uniforme, la responsabilité liée au déploiement des femmes dans les forces de police et dans l’armée incombe aux États membres. La Division de police des Nations Unies a lancé « l’effort mondial » pour recruter davantage de femmes dans les services de police nationaux et dans les opérations de police des Nations Unies du monde entier. L’objectif pour 2028 est de 15 % pour les femmes servant dans les contingents militaires et de 25 % pour les observateurs militaires et les officiers d’état-major.

Pour en savoir plus, consultez notre section consacrée aux statistiques sur le genre afin de télécharger la répartition mensuelle du nombre d’hommes et de femmes en uniforme œuvrant dans le cadre de nos missions.

 

   

Pourquoi est-il important d’avoir des femmes casques bleus?

Plus des femmes dans les missions de maintien de la paix signifie un maintien de la paix plus efficace. Les femmes casques bleus améliorent les performances globales du maintien de la paix, ont plus facilement accès aux communautés, contribuent à la promotion des droits humains et à la protection des civils, et encouragent les femmes à participer de manière significative aux processus de paix et politiques.

  • Amélioration des opérations et des performances : Une plus grande diversité et un ensemble de compétences élargi entraînent une amélioration de la prise de décisions, de la planification et des résultats, ce qui conduit à une plus grande efficacité et à une meilleure performance opérationnelles. 
  • Facilitation de l’accès : Il est plus facile pour les femmes casques bleus d’avoir accès à la population, notamment aux femmes et aux enfants, par exemple, en interrogeant et en soutenant les survivants des actes de violence sexuelle et sexiste et de la violence faite aux enfants, ce qui permet ainsi de recueillir des informations essentielles qu’il serait autrement difficile d’obtenir.
  • Meilleure représentation des communautés que nous servons : La diversité des soldats de maintien de la paix des Nations Unies permet de s’engager auprès de tous les membres des communautés que nous avons pour mission de protéger.
  • Établissement d’un climat de confiance : Les femmes chargées du maintien de la paix sont des facilitateurs essentiels pour instaurer la confiance avec les communautés locales et contribuer à améliorer l’accès et le soutien aux femmes locales, par exemple en ayant des interactions avec les femmes dans les sociétés où il est interdit aux femmes de parler aux hommes.
  • Prévention et réduction des conflits et des confrontations : La diversité dans le domaine du maintien de la paix permet de remédier aux effets négatifs disproportionnés des conflits sur les moyens de subsistance des femmes, et d’apporter de nouvelles perspectives et solutions en répondant efficacement aux besoins des femmes dans les situations de conflit et de post-conflit, y compris ceux des femmes ex-combattantes et des enfants soldats pendant le processus de démobilisation et de réinsertion dans la vie civile.
  • Inspiration et création de modèles : Les femmes chargées du maintien de la paix servent de puissants mentors et de modèles aux femmes et aux jeunes filles dans les situations de post-conflit dans la communauté d’accueil, car elles leur montrent l’exemple pour défendre leurs propres droits et poursuivre des carrières non traditionnelles..

 

 

Les femmes casques bleus dans la réponse au COVID-19

Des membres du personnel de maintien de la paix des Nations Unies sont confrontés à l’un de leurs plus grands défis : la pandémie de COVID-19. Les membres du personnel de maintien de la paix des Nations Unies aident les gouvernements et les communautés locales à faire face à la pandémie et continuent d’adapter leurs activités pour remplir leur mission, y compris la protection des communautés vulnérables. 

Les femmes casques bleus sont en première ligne dans ce combat et font partie intégrante de la réponse au COVID-19 ainsi que de la mise en œuvre des mandats des missions, en tenant compte des contraintes actuelles et en prenant toutes les mesures de précaution.

Le rôle central des femmes dans le maintien de la paix

 

Principales initiatives du Département des opérations de paix

  • Les Nations Unies ont récemment déployé un nombre record de femmes dans les plus hautes fonctions militaires des opérations de maintien de la paix de l’ONU – deux femmes commandantes de la force et deux femmes commandantes adjointes de la force sont actuellement en service sur le terrain.  
  • Des membres des forces de police des Nations Unies ont créé une réserve de talents de 170 femmes pour aider à identifier et à soutenir la filière de sélection de femmes qualifiées en vue de leur recrutement à des postes de direction la police.  
  • Les États Membres sont à présent invités à nommer un minimum de 20 % de femmes pour les postes d’agents de police individuels et 30 % pour le personnel de la justice et des services correctionnels fournis par les gouvernements. 
  • La priorité est donnée aux unités de police constituées qui comprennent des femmes, et des membres du personnel de maintien de la paix des Nations Unies met en place des équipes d’engagement comprenant au moins 50 % de femmes. Le Service des questions judiciaires et pénitentiaires soutient une série de formations préalables au déploiement, spécifiquement destinées aux femmes agents de l'administration pénitentiaire
  • La priorité est donnée aux unités de police constituées qui comprennent des femmes, et des membres du personnel de maintien de la paix des Nations Unies met en place des équipes d’engagement comprenant au moins 50 % de femmes. 
  • Le personnel féminin qualifié est prioritaire pour les postes militaires individuels au siège de l’ONU et dans les missions sur le terrain, ainsi que pour le personnel fourni par les gouvernements dans les domaines de la justice et des services correctionnels.  
  • Sur le plan civil, les dirigeants s’engagent fermement à nommer des femmes aux postes de direction de haut niveau. Au 29 février, le pourcentage de femmes chefs de mission et chefs de mission adjoints dans les opérations de maintien de la paix était de 35 %, avec 3 femmes chefs de mission et 5 femmes adjointes chefs de mission actuellement en poste.
  • En juin 2019, le Secrétaire général a lancé un deuxième cycle de campagne mondiale de sensibilisation avec « l’Appel mondial », après une première itération réussie en 2017, visant à accroître le nombre de candidates et à améliorer la représentation des femmes ainsi que l’équilibre géographique dans les opérations de paix au niveau des hauts responsables civils des Nations Unies. Les deux Appels ont généré un riche vivier de candidats divers avec des résultats positifs concrets : en février 2020, 55 % des candidats qui ont eu un entretien d'information dans le cadre de 24 processus de sélection pour des postes de chefs de mission et de chefs de mission adjoints (dans le civil uniquement mais comprenant à la fois des missions dirigées par Département des opérations de paix et par Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix), étaient des candidats issus de l’Appel mondial.

Les femmes, la paix et la sécurité, un engagement clé de l’initiative Action pour le maintien de la paix

Par la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU les résolutions qui en découlent, ainsi que la Déclaration d’engagements communs de l’Action pour le maintien de la paix (A4P), les Nations Unies ont appelé à un élargissement du rôle et de la contribution des femmes dans leurs opérations, y compris des femmes en uniforme chargées du maintien de la paix. Dans ce contexte, la promotion de la participation des femmes, tant au maintien de la paix qu’au sein des sociétés que nous servons, est au centre de nos efforts.

  • L’initiative « Action pour le maintien de la paix » (A4P) considère que le programme « Les femmes, la paix et la sécurité » est essentiel pour améliorer les performances des opérations de maintien de la paix en soutenant la pleine participation des femmes aux processus de paix et en rendant le maintien de la paix plus sensible aux questions de genre, notamment en augmentant le nombre de femmes dans le civil et en uniforme dans le maintien de la paix à tous les niveaux et à des postes clés. 
  • L’A4P a été signée par les 152 Les États Membres, dont un certain nombre se sont présentés pour défendre spécifiquement la mise en œuvre de l’engagement de l’A4P pour le programme « Les femmes, la paix et la sécurité » : Afrique du Sud, Allemagne, Bangladesh, Canada, Finlande, Irlande, Italie, Norvège et Royaume-Uni. 
  • Nous témoignons notre reconnaissance aux États Membres qui défendent le programme « Les femmes, la paix et la sécurité » et nous encourageons les autres à se joindre à cet effort. 

Appel à l’action pour les États Membres

La réalisation de la parité entre les genres dépend des efforts collectifs continus des Nations Unies et des États Membres. Conformément à la Déclaration d’engagements communs de l’Action pour le maintien de la paix, qui appelle à la participation des femmes en uniforme au maintien de la paix, les États Membres peuvent soutenir les progrès réalisés pour veiller à ce que : 

  • les informations sur les possibilités de déploiement parviennent aux décideurs et aux femmes officiers des services nationaux ; 
  • davantage de femmes soient recrutées et formées dans les services nationaux afin d’être disponibles pour être déployées dans des opérations de paix, tout en aidant les services nationaux à être plus performants dans leurs propres pays ; 
  • toutes les nominations et tous les déploiements dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations Unies atteignent ou dépassent les objectifs de parité hommes-femmes en uniforme. 

Prix du Militaire des Nations Unies de l’Année pour la Défense de l’Egalité des Genres

La Commandante Carla Monteiro de Castro Araujo, officière de la marine brésilienne servant actuellement au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), et le Major Suman Gawani de l'armée indienne, observatrice militaire récemment déployée avec la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), ont reçu le prix à distance lors d'une cérémonie en ligne présidée par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à l'occasion de la Journée internationale des Casques bleus, le 29 mai 2020. Plus d'information dans cet article.

Participez à la conversation

Suivez @UNPeacekeeping sur Twitter, Facebook et Instagram et utilisez les hashtags #womeninpeacekeeping et #PKday pour partager votre propre contenu. 
Les supports de la campagne contenant des GIF, des données d’infographie, des vidéos et d’autres visuels sont disponibles sur Trello

  • Filtre Facebook et Instagram : Vous pouvez également utiliser notre filtre pour la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies. Merci par avance de bien vouloir nous taguer, afin que nous puissions transmettre votre publication. Comment taguer :
  • Sur Facebook : En cliquant sur ce lien  
  • Sur Instagram : En cliquant sur ce lien ou sur notre profil IG (@UNPeacekeeping) et en cliquant sur la section filtre
  • Stickers GIPHY : Nous avons développé des stickers GIPHY pour pimenter vos récits sur Instagram. Ils apparaîtront lorsque vous chercherez « maintien de la paix » dans la section GIPHY des Récits Instagram. Ils peuvent également être utilisés comme des GIF normaux sur d’autres plateformes de médias sociaux. 

Global updates

Note to correspondents on the International Day of UN Peacekeepers 

Women peacekeepers from Brazil and India share UN military gender award

Online photo exhibit: Women in Peacekeeping: A Key to Peace

Medium piece by peacekeeper serving with UNMISS: Combating misinformation in South Sudan during COVID-19

Medium piece by Italian peacekeeper serving with UNFICYP: Building trust in Cyprus during times of COVID-19

Medium piece by peacekeeper serving with MONUSCO: Preventing the spread of COVID-19 in overcrowded prisons of DR Congo

Medium piece by Pakistani peacekeeper serving with MONUSCO: "My 8 favourite things about being a peacekeeper"

COVID-19: a double burden for women in conflict settings

Récits d’expériences sur le terrain

MONUSCO: The first-ever female Pakistani UN Peacekeeping team receives UN medal

MINUSCA: Adrienne Njuikam: A committed and passionate UN Police officer

MINUSMA: UN Peacekeeping assignment: ‘lifetime opportunity’ for female pilot

UNIFIL: Female peacekeepers join military officers from region in protecting cultural heritage

UNIFIL: Award-winning Zeina Saleh defies gender norms in clearing south Lebanon of Mines

UNMISS: Priang women inspired by female UN peacekeepers’ peacebuilding experiences

UNMISS: Nepalese peacekeepers promote the important role of women in the military as they end their service in South Sudan

UNMISS: Female Bangladeshi peacekeepers inspire the women of Wau to join security forces

UNMISS: Ghanaian police officer Vera Ayensu: “I want to be a role model for other ladies to emulate”