Bienvenue aux Nations Unies

Nos Casques bleus

  • Casques bleus de la FINUL à la cérémonie de commémoration de la Journée internationale des Casques bleus au quartier général de la FINUL à Naquora, au Sud-Liban.
    Photo ONU/Pasqual Gorriz
Depuis 1948, plus d’un million de Casques bleus, hommes et femmes, ont servi la cause des Nations Unies. Il s’agit de militaires, de policiers et de civils. Plus de 3 500 Casques bleus ont perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies.

Ils viennent de tous horizons, de cultures différentes et d’un nombre croissant d’États Membres. Lorsqu’ils servent la cause des Nations Unies, ils sont unis par l’engagement à maintenir ou à rétablir la paix et la sécurité dans le monde. Ils partagent l’objectif de protéger les plus vulnérables et de fournir un soutien aux pays en transition de la guerre vers la paix.

 

Les Casques bleus sont des civils, des militaires et des policiers qui travaillent ensemble. Leurs rôles et responsabilités évoluent à mesure que les missions de maintien de la paix deviennent plus complexes et multidimensionnelles. Simple contrôle du respect des cessez-le-feu à l’origine, les opérations de maintien de la paix ont évolué pour comprendre la protection des civils, le désarmement des ex-combattants, la défense des droits fondamentaux, la promotion de l’état de droit, le soutien aux élections libres et justes, la lutte contre les mines terrestres et bien plus encore.

Héros tombés en service

Plus de 3 500 Casques bleus ont perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies, dont 117 en 2016. Ils comprenaient des militaires, des policiers, des fonctionnaires internationaux, des Volontaires des Nations Unies et du personnel national de 43 pays. Leurs sacrifices au nom de la communauté internationale sont l’une des expressions les plus concrètes de la détermination de la Charte des Nations Unies à « préserver les générations futures du fléau de la guerre ». La nationalité et les missions dans lesquelles ils ont servi figurent à la section des données sur les décès.

Les femmes dans le maintien de la paix

Women in peacekeeping infographic Si les femmes ont toujours joué un rôle dans le maintien de la paix, le Secrétaire général s’est engagé à faire en sorte que les femmes jouent un rôle beaucoup plus actif dans les opérations de paix. Dans tous les domaines du maintien de la paix, les femmes casques bleus ont prouvé qu’elles peuvent assumer les mêmes rôles, aux mêmes normes et dans les mêmes conditions difficiles, que leurs homologues masculins. D’un point de vue opérationnel, il est impératif que l’ONU conserve ses femmes soldats de la paix et en recrute de nouvelles.

Le personnel féminin des missions de paix joue un rôle de modèle dans l’environnement local et encourage les femmes et les jeunes filles, dans des sociétés fréquemment dominées par les hommes, à faire valoir leurs droits et à participer aux processus de paix. Les femmes sont déployées dans tous les secteurs : police, militaire et civil.

Pour en savoir plus sur l’appel à plus de personnel féminin dans les opérations de maintien de la paix, voir les sections dédiées à la police, aux contingents militaires et au personnel civil de ce site. Voir notre section sur les statistiques ventilées par sexe pour télécharger une répartition mensuelle du nombre de militaires en uniforme masculins et féminins engagés dans nos missions.

Voir les nombreuses façons dont les femmes sont impliquées dans le maintien de la paix.

Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies

Le 29 mai a été proclamé Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies. Cette Journée vise à honorer la mémoire des Casques bleus des Nations Unies qui ont perdu la vie au service de la cause de la paix et à rendre hommage à tous ceux, hommes et femmes, qui ont servi et continuent de servir dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage.

C’est en 2002 que l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de célébrer la Journée des Casques bleus [A/RES/57/129]. Ces dernières années, nous avons encouragé la célébration de cette Journée avec un thème commun :

Normes de conduite et formation 

L’ONU attend de tous les membres du personnel des missions de paix qu’ils se conforment aux normes de comportement les plus strictes et qu’ils se conduisent à tout moment de façon professionnelle et disciplinée.

Une formation spéciale est nécessaire pour veiller à ce que les membres du personnel des Nations Unies soient dotés des connaissances, des compétences et des attitudes requises pour s’acquitter de leurs diverses tâches et se préparer à des situations particulièrement difficiles. Il existe plusieurs types de formations requises depuis le prédéploiement qui couvrent les principes fondamentaux, les directives et les politiques des Nations Unies, jusqu’à des formations plus ciblées liées à des problèmes spécifiques tels que l’exploitation et les atteintes sexuelles. Ces formations établissent des normes pour le personnel des missions de maintien de la paix des Nations Unies et guident le personnel dans l’exécution de tâches essentielles pour aider les pays dans lesquels ils travaillent.