Bienvenue aux Nations Unies

Vers un rapprochement entre les radios libres et les autorités judiciaires à Gao

La MINUSMA à travers sa Section des Affaires Judiciaires et Pénitentiaires vient de clore, ce mercredi 9 août 2017, une série de séances d’information et sensibilisation des journalistes et animateurs des radios libres de Gao, sur leur rôle dans la lutte contre l’impunité et la consolidation de l'état de droit. 15 professionnels des médias de la ville de Gao se sont retrouvés, les 19 avril, 23 mai et 9 août 2017, face à des magistrats mais aussi des communicateurs pour échanger sur le sujet. La cérémonie de clôture s’est achevée par la remise des prix aux lauréats du concours radio « La justice vue par les médias ».

Le mercredi 9 août 2017, le Super Camp de la Mission onusienne à Gao a servi de cadre à la dernière séance d’une série d’ateliers de renforcement des capacités des journalistes et animateurs des radios libres de Gao.  Financé par le Royaume des Pays-Bas, cet atelier a eu pour thème principal "le rôle des médias dans la lutte contre l'impunité et la consolidation de l’état de droit". Une initiative grandement saluée et appréciée par tous les participants mais également par M. Issa Thioune, Chef de la Section des Affaires Judiciaires et Pénitentiaires de la MINUSMA à Gao : « utiliser les communicants ou les communicateurs, les professionnels des médias pour parler et renseigner les populations sur la question de leur accès à la justice, c’était bien cela notre stratégie et nous sommes en train de réussir notre pari ».

Le concours de radio organisé autour du thème "la justice vue par les médias" et dont la qualité et la valeur informative de l’œuvre, notamment la maîtrise du sujet, l’utilisation d’une langue permettant de rendre les aspects techniques compréhensibles aux auditeurs, l’originalité de l’angle choisi pour traiter le sujet et le respect du format choisi étaient parmi les critères de sélection auxquels les participants devraient se conformer. 

Mlle Aminatou Almansour Miharata Maiga, stagiaire à la Radio AADAR-Koima, a été première lauréate dans la catégorie "table ronde" sur " les enfants nés pendant la détention et les femmes détenues allaitantes ou en état de grossesse". Elle a gagné un ordinateur portable. « Je suis très fière d’avoir remporté le 1er prix du concours. D’ailleurs, après avoir suivi cette formation, j’ai pris une décision : celle de me spécialiser en journalisme d’investigation en matière d’enquêtes et procédures judiciaires, » a-t-elle déclaré.

Yacouba Dicko de la Radio AADAR-Koima et Mohamed Boncana de la Radio Naata ont gagné des smart phones (téléphones intelligents) avec logiciel de navigation dans la catégorie "reportage" et "table ronde", tandis que d’autres participants ont remporté des dictaphones. « Je vous félicite pour l’engagement et la constance dont vous avez fait montre pendant cette série d’ateliers. Nous suivons vos différentes émissions et le thème relatif à la justice est revenu trop souvent. En outre, nous remarquons tout l’intérêt que les populations accordent maintenant à vos émissions,» a indiqué le Chef de la Section des Affaires Judiciaires et Pénitentiaires de la MINUSMA.

« Cette série d’ateliers auxquels j’ai pris part m’a aidé à briser la glace et à établir un rapport plus personnel avec les autorités du système judiciaire de notre région, » s’est réjoui Yacouba Dicko.  Mohamed Attaher de la Radio Fitilla a aussi partagé ce même sentiment.

D’éminents spécialistes assuraient cette sensibilisation. « Le climat de confiance entre les médias et la justice s’impose, » a imploré M. Mohamed Ould Mohamed Lamine, substitut du Procureur de la République, lors de son intervention avant d’insister sur la vérification de toute information avant sa diffusion. Tandis que M. Omorou Boubacar Touré, conseiller près la Commission Vérité, Justice et Réconciliation à Gao, a fait un exposé détaillé de ladite Commission en soulignant son mandat et le rôle des antennes régionales.  M. Daniel Massamba Meboya du Bureau de l’Information Publique, a illustré par une présentation en PowerPoint des points clefs à garder à l’esprit en traitant des informations sensibles et/ou confidentiels. 

Les journalistes et animateurs des radios libres de Gao ont élaboré une feuille de route qui leur permettra de mieux jouer leur rôle d’accompagnement dans le processus de lutte contre l’impunité et de la consolidation d’un Etat de droit.