Bienvenue aux Nations Unies

La MONUSCO renforce les capacités des institutions étatiques dans l’exploitation des données des sondages de perception à l’Est de la RDC

Participants à l'atelier de renforcement des capacités des agents des institutions étatiques dans l’exploitation des données des sondages de perception à l’Est de la RDC.Photo MONUSCO/Affaires civiles

Goma, le 17 mai 2018 – Du 15 au 17 mai, la ville de Goma, dans le Nord-Kivu, a accueilli un atelier de renforcement des capacités des agents des institutions étatiques dans l’exploitation des données des sondages de perception à l’Est de la RDC.

 

Pendant 3 jours, 25 Techniciens et experts émanant des Ministères, Divisions et Services provinciaux en charge des études et planification ont pris part aux travaux.

Ils ont accru leur connaissance en programmation et définition des politiques publiques sur base des évidences. Ils sont désormais capables d’interpréter, d’analyser, et d’exploiter les résultats de sondage sur la perception de la population dans la prise de décision et la programmation. 

Cet atelier fait partie intégrante du projet de « Collecte des données sur la Consolidation de la Paix et la Reconstruction en RDC » (CDCPR)/ Projet Polling développé par le PNUD en collaboration avec la MONUSCO et le Gouvernement de la RDC.

Il a pour objectif de mettre des données fiables sur la perception des populations à disposition des acteurs œuvrant pour la pérennisation de la paix dans l’Est de la RDC.

Au cours de la première phase qui a couvert la période de décembre 2014 à juin 2017, le projet avait entrepris une enquête de référence et treize sondages trimestriels. Plus de cinquante mille entretiens ont été effectués dans vingt-cinq villes et territoires dans les provinces du Nord Kivu, Sud Kivu et l’Ituri.

Les résultats de la première phase du projet ont alimenté une vaste base des données susceptible de soutenir une culture de programmation basée sur les évidences dans le secteur de la pérennisation de la paix dans l’Est du Congo. Le projet a été reconduit pour deux nouvelles années afin de consolider les acquis déjà engrangés.

C’est ainsi que la MONUSCO et le PNUD en collaboration avec Harvard Humanitarian Initiative, propose un programme de renforcement des capacités dans le but d’accroitre l’implication des communautés et des institutions nationales et locales dans l’exploitation des données récoltées par le projet. C’est ce qui justifie la tenue cette formation à Goma.

Une formation similaire est prévue à Bukavu et à Bunia dans les prochaines semaines.