Bienvenue aux Nations Unies

Conférence ministérielle des Nations Unies sur le maintien de la paix à Séoul

La Conférence ministérielle des Nations Unies sur le maintien de la paix à Séoul 2021 sera organisée par la République de Corée les 7 et 8 décembre 2021. Elle sera la dernière d’une série de réunions au niveau ministériel, gouvernemental et des chefs d’État qui a débuté en 2014, et succèdera à la Conférence ministérielle des Nations Unies sur le maintien de la paix de 2019 qui s’est tenue à New York.

Cliquer ici pour consulter le site internet de la République de Corée pour la Conférence ministérielle des Nations Unies sur le maintien de la paix à Séoul 2021 et obtenir davantage d’informations sur le programme et l’inscription.

La Conférence ministérielle des Nations Unies sur le maintien de la paix à Séoul 2021 et le processus préparatoire s’emploieront à obtenir des résultats concrets et tangibles pour améliorer les opérations de maintien de la paix, conformément aux efforts de réforme du maintien de la paix en cours, et plus spécifiquement à l’initiative Action pour le maintien de la paix + (A4P+). Le Secrétaire général a présenté A4P+ en tant que nouvelle stratégie de mise en œuvre de l’initiative Action pour le maintien de la paix. A4P+ comprend sept domaines prioritaires et vise à renforcer la mise en œuvre de la Déclaration d’engagements communs. La Conférence ministérielle servira de plateforme pour que les États membres apportent leur appui à cette stratégie.  

Les États Membres seront encouragés à créer ou à consolider des partenariats et des appuis bilatéraux et triangulaires pour garantir que ces améliorations perdurent et aient une incidence.

Thématique

Vu l’incidence du soutien sanitaire et de la technologie dans le renforcement du maintien de la paix, la Conférence ministérielle de l’ONU sur le maintien de la paix à Séoul 2021 considèrera le renforcement des capacités médicales et technologiques dans le cadre du maintien de la paix comme des questions transversales de grande importance. La Conférence ministérielle s’appuiera sur la stratégie pour la transformation numérique du maintien de la paix des Nations Unies et sur les exigences en matière de soutien sanitaire spécifiquement définies par l’ONU, et étudiera les possibilités de réduction de l’empreinte écologique des opérations de maintien de la paix. Le domaine relatif aux femmes, à la paix et à la sécurité, qui a constitué un point central de précédentes Conférences ministérielles, se verra consacrer un événement parallèle et sera intégré tout au long du processus préparatoire et la Conférence elle-même.

L’objectif de la Conférence ministérielle 2021 est de renforcer le maintien de la paix des Nations Unies, notamment en améliorant les performances et l’impact des opérations de maintien de la paix des Nations Unies conformément à l’initiative Action pour le maintien de la paix + (A4P+) ; et pour atteindre cet objectif, combler les lacunes en matière de capacités grâce à des engagements concrets, notamment en facilitant de nouveaux partenariats durables tout en renforçant ceux qui existent déjà.

Peacekeepers: New uniformed capability requirements in increasingly dangerous environments

Processus préparatoire

La Conférence ministérielle de l’ONU sur le maintien de la paix à Séoul 2021 est précédée de quatre rencontres préparatoires organisées par les coprésidents. 

  • 03-10 novembre 2020 : Réunion préparatoire sur la paix durable, coorganisée par le Bangladesh, le Canada et le Royaume-Uni (note conceptuelle et synthèse de la réunion)
  • 21-22 juillet 2021 : Réunion préparatoire sur les partenariats pour la performance et la responsabilité, coorganisée par le Rwanda et les États-Unis (note conceptuelle et synthèse de la réunion)
  • 1-2 septembre 2021 : Réunion préparatoire sur les partenariats, la formation et le renforcement des capacités, coorganisée par l’Éthiopie, l’Indonésie et le Japon (note conceptuelle)
  • 25-26 octobre 2021 : Réunion préparatoire sur la protection des civils, la sécurité et la sûreté, coorganisée par les Pays-Bas et le Pakistan 

Pour plus d’informations, notamment sur l’inscription des États membres, veuillez consulter le site de la République de Corée dédié à la Conférence